A la Une

SEPROFI dans les Conseils Généraux Universitaires

Dans son objectif de promouvoir et dynamiser l’islam en milieu scolaire et estudiantin, l’A.E.E.M.B....

AN-NASR SPÉCIAL 08 MARS 2018

  Les grossesses en milieu scolaire: Une douleur silencieuse qui provoque beaucoup d’amertume.    ...

JOURNÉE DE LA SŒUR MUSULMANE 2018

La journée du 08 mars est dédiée au pays des hommes intègres et dans d’autres pays du monde, à la fe...

Décision portant annulation des SEPROFI pour l'édition 2018

COMITE EXECUTIF ------------- PRESIDENCE ------------- DECISION N° 01 – 2018 /PRES/CE PORTANT AN...

Accueil

SEPROFI dans les Conseils Généraux Universitaires

Dans son objectif de promouvoir et dynamiser l’islam en milieu scolaire et estudiantin, l’A.E.E.M.B. organise chaque année durant les congés du deuxième trimestre, des séminaires provinciaux de formation islamique(SEPROFI) sur l’ensemble du territoire national. Avec les crises qui ont secoué le monde de l’éducation surtout au primaire, post-primaire et secondaire cette année au Burkina Faso, le comité exécutif de l’A.E.E.M.B. a jugé nécessaire de suspendre les SEPROFI dans les conseils généraux scolaires vu que le temps qui leur a été donné pour les congés est restreint. Les conseils généraux universitaires de Fada (CGU Fada) et Bobo (CGUNB) ont été les seuls cette année à pouvoir organiser ce séminaires pour la présente édition. Le CGU Fada qui était à sa 4e édition a tenu son séminaire du 24 au 28 mars 2018 au sein de l’Institut Islamique Iqra (3I) de fada et l’Institut Régional d’Administration (IRA) de fada. Ce séminaire a regroupé environs 50 participants venu de l’Ecole Nationale Supérieur des ingénieurs de Fada (ENSIF), de l’ENEP, ENSP, Ecole Professionnelle Privée de Santé (EPPS) de fada. Durant les quatre jours, les séminaristes ont bénéficié des cours, exposés et conférences sur le thème central du séminaire et thèmes annexes tels que « la contribution de la jeunesse musulmane au développement socio-économique du Burkina » ; « la jeunesse musulmane et la sexualité » et bien d’autres. Des rencontres ont également eu lieu avec les autorités administratives, religieuses et coutumières de la ville avec le représentant du comité exécutif et les 1er responsables du Conseil Général. Dans cet ordre nous avons eu une audience avec Monsieur le Maire de la commune de Fada N’Gourma qui a félicité l’A.E.E.M.B. pour ses différentes actions et nous recommande de multiplier les communications sur la différence entre terrorisme et islam dont la plupart des hommes de médias ne font pas le discernement.  Du reste, les conseils généraux scolaires peuvent organiser des 48 heures ou 72 heures de formation islamique si leurs réalités les permettent. C’est dans ce cadre que les conseils généraux des Kadiogo Est et Centre tiennent respectivement leurs 48 heures de formation du 31 mars au 1er avril au Lycée Bangré et leurs 72 heures de formation islamique du 30 mars au 02 avril 2018 au Lycée Philippes Zinda KABORE. Egalement le conseil général du Yatenga tient la leur du 30 mars au 02 avril. Ces cadres permettront aux participants de se ressourcer en connaissances islamiques, en culture du civisme et en éducation à la citoyenneté. Le thème qui a été retenu cette année est : « Jeunesse musulmane et défis de l’éducation »