La purification niveau II

LA PURIFICATION NIVEAU II
Catégiorie: Les pratiques cultuelles
Rubrique: Culture Islamique
Auteur: Ismael OUATTARA [isma]
Contenu de l'article:

 

LA PURIFICATION

INTRODUCTION

La purification qui est l'acte d'enlever les souillures d'un corps est le mot connu de toutes les sociétés et des générations. Dans certaines sociétés, c'est le rituel qui permet le passage d'une classe à une autre.

Dans la société traditionnelle africaine les empereurs et les rois étaient soumis à une purification qui leur permettaient de se placer à la tête des empires ou des royaumes. C'est donc une pratique louable dénaturée en fonction des besoins de chaque communauté. L'islam religion céleste, une religion de juste milieu se donne le devoir de rappeler cette pratique un peu oublié, son fondement et son importance dans la vie de l'être humain. Pour le présent cours, nous aborderons les points suivants :

-         la définition de la purification ;

-         le fondement de la purification ;

-         l'Importance de la purification ;

-         les types de purification

I-                   DEFINITION

Le mot purification employé dans le Coran veut dire débarrasser un corps de ses souillures. C'est l'acte d'enlever les souillures d'un corps.

Dans le Fiqh la purification est l'action de se débarrasser de ce que Dieu a déclaré impure illicite. En ce sens on distingue deux types de purification.

 La purification interne qui consiste à se repentir à poser des actes qui rapprochent le croyant de Son Créateur.

La purification externe qui consiste à se débarrasser de ses impuretés corporelles, à nettoyer les lieux et les vêtements.

II-                LE FONDEMENT

On a pas une idée exacte de l'établissement de la purification mais elle doit être aussi vielle que la révélation coranique. Un verset ne dit-il pas « Ne touche que les êtres purifiés ? ». L'ange dit : « Purifie tes vêtements » ; depuis le début de la révélation. Docteur Hamidoulah dans prophète de l'islam rapporte les paroles du messager d'Allah en ces termes : « L'ange m'a apprit à faire mes ablutions et lorsque je reviens purifier, il me demandait de lire »

Elle est rendue obligatoire au regard des versets suivants : «  Dieu aime ceux qui se purifient et s'appliquent à être pure » C2V222

« Si vous êtes en état d'impureté majeur, lavez-vous tout le corps » C5V6

« Purifie tes vêtements » C74V7

Le hadith suivant abonde dans le même sens « Aucune prière n'est agréé sans la purification »

III-             L'IMPORTANCE

La purification acte d'adoration ou auxiliaire des pratiques religieuses revêt une importance capitale.

Sur le plan de la foi, le prophète (SAW) dit : «  elle est la moitié de la foi ». Selon un hadith rapporté par Malick elle absout les péchés. « quand un musulman fait ses ablutions mineurs se lave le visage, tous les péchés commis par les yeux tombent avec l'eau ou avec la dernière goutte d'eau. Quand il se lave les mains tous les péchés commis par elle tombent avec ou avec la dernière goutte d'eau.... ils sort ainsi pures de tout péché. »

En outre la purification constitue une permanente occasion de repentance pour les membres et le cœur du croyant.

Sur le plan hygiénique elle débarrasse le corps du croyant de ses saletés et élève sa spiritualité. La purification protège le croyant de Satan et facilite son accession au paradis. Le prophète (SAW) un jour a dit à Bilal : « Comment as-tu fait pour entrer au paradis avant ta mort ? Puisque j'ai entendu tes pas au paradis » Bilal de répondre je ne fais rien de spéciale. A chaque fois que je romps mes ablutions, je les reprends automatiquement et je les fais suivre de deux rakaats. Les savants nous rapportent que quand le Calife Omar empruntait un chemin, le diable refusait d'emprunter le même chemin parce qu'il était chaque fois pur. Le prophète (SAW) nous dit : « quand un croyant sort de chez lui en état d'ablution Dieu lui protège contre soixante dix malheurs qui pouvaient l'atteindre. Quant à celui qui sort sans faire ses ablutions le prophète (SAW) dit « tant pis pour tout ce qui lui arrive »

IV-             TYPOLOGIE

Il existe deux types de purification : la purification interne et la purification externe.

1-      La purification interne

Elle consiste à purifier l'âme en l'éloignant des interdits et en pratiquant les œuvres de piétés.

1-1-           Les souillures

Il existe deux sortes de souillures : les souillures spirituelles et les souillures psychologiques.

-         Les souillures spirituelles

Ce sont les souillures qui corrompent l'âme et l'amènent à la négation de Dieu. Ce sont :

  • Le chirk, c'est le plus grave péché que l'homme puisse commettre. Dieu pardonne tous les péchés s'il veut mais s'engage à ne jamais pardonner celui qui commet le chirk. Le prophète (SAW) a comparé le chirk et les bonnes actions à la braise dans la paille sèche.
  • L'hypocrisie, le prophète nous dit, les hypocrites sont les pires de la création. Ils subiront un traitement qu'aucune autre créature ne va subir.
  • L'adultère, le prophète (SAW) dit « Pendant que tu le commets Dieu enlève l'islam qui te revêt. Celui qui s'adonne à l'adultère aura six mauvaises conséquences dont trois (3) dans ce bas monde trois (3) autres dans l'au delà.
  • L'alcoolisme, le prophète nous dit pour qu'un alcoolique entre au paradis il faudrait faire passer la tête d'un chameau par le trou d'une aiguille.
  • L'usure, le mensonge la vanité etc. sont des souillures spirituelles

-         Les souillures physiologiques :

Ce sont : la bête morte le sang, la viande du porc, les vomissements, les urines, les succinctement érotique, le sperme, les urines et crottins d'animaux illicites à la consommation,le chien,sont autant de souillures physiologiques.

1-2-           Les purificatoires

Les purificatoires sont les moyens qui débarrassent l'homme des souillures. On distingue plusieurs types de purificatoires :

-         Les activités purificatoires

  • Le repentir sincère : le prophète (SAW) dit que lui même se repens plus de cent fois par jour. Pour que le repentir soit agréé par Allah, le croyant arrêtent immédiatement de désobéir, regrette son acte, demande pardonne à Allah et s'engage à ne plus reprendre le même péché. Le prophète (SAW) dit : « Dieu tends Sa main le jour pour obtenir le repentir du pécheur de nuit et la nuit pour obtenir le repentir du pécheur du jour »
  • L'endurance et la patience à l'image du prophète Ayyoub « Ceux qui sont constants seront dignement rémunéré au delà de toutes mesures » C39V10.
  • L'effort dans le sentier d'Allah
  • La prière, le jeûne, la zakat. Le prophète (Saw) a dit : « quand un croyant commet un péché, se lève, fait ses ablutions accompli deux rakaats et demande pardon à Dieu ; Dieu lui efface son péché ».

-         Les matières purificatoires

  • L'eau pure ; c'est l'eau en général qui renferme ses propriétés, l'eau déjà utilisée, l'eau mélangée à une matière mais qui garde ses propriétés, le reste de l'eau bue par une personne ou un animalsauf le reste du porc et du chien.
  • La terre (Les pierres, le sable)
  • Le soleil qui purifie la terre

-         Les phénomènes purificatoires

  • La métamorphose ;c'est le fait qu'un objet ou un corpschange et prend une autre forme. Exemple : un chien qui tombe dans un marrais salant sera détruit par le sel. Le cristaux de sels sorti de ce marrais salant peut toujours laisser apparaître la forme de ce chien. Alors le sel est licite
  • Le transfert ; c'est le changement de corps si on transvase le sang d'un animal comme le porc dans le corps du mouton vivant, le mouton demeure licite. Le contraire ne rend pas licite le porc.
  • La dépendance ; si un père se converti à l'islam tous les enfants qui dépendent de lui sont d'office musulmans. Ces femmes doivent pourtant se convertir individuellement.
  • La diminution ; si par exemple le vin par l'effet de la température portée à 800°c le vin devient du vinaigre qui est licite dans la consommation.

2-      La purification externe

2-1 La petite ablution

2-1-a- Les actes obligatoires des ablutions

-         L'intention

-         Le lavage du visage

-         Le lavage des bras jusqu'aux coudes

-         L'essuyage de la tête (friction du cuir chevelure)

-         Le lavage de la cheville et des pieds

-         Le suivi de l'ordre

2-1-b-Les actes surérogatoires

-         Commencer par la Basmala

-         Rincer la bouche 3 fois

-         Renifler par le nez trois fois

-         Démêler la barbe

-         Passer l'eau entre les doigts

-         Répéter le même geste à trois reprises

-         Commencer par la droite

-         La friction

-         La consécution

-         Le nettoyage des oreilles

-         Le fait de laver le haut du front et au delà des coudes

-         Le fait d'économiser l'eau

-         Invoquer Dieu pendant les ablutions

-         Invoquer Dieu après les ablutions

2-1-c- Ce qui annule l'ablution

Tout ce qui sort par les voies naturelles de l'être humain ( l'urine, les vesses, les excréments), le sommeil profond, le touché de l'organe sexuel directement sans obstacle, la perte de la raison, annulent l'ablution.

2-1-d -Ce qui n'annule pas les ablutions

Touché la femme, l'écoulement du sang par des voies autres que des voies naturelles : soit d'une blessure soit d'une ventouse, le vomissement, le fait de manger la viande de chameau, le doute dans l'annulation des ablutions, le rire dans la prière, le lavage du mort.

2-1-e- Ce qui exige les ablutions

Les ablutions sont exigées pour :

-         La prière en générale

-         La tournée autour de la Kaaba

-         Le touché et la lecture du Coran

2-1-f- L'effleurement

Le croyant peut faire ses ablutions sans enlever son turban, ses chaussons ou ses chaussettes tout en passant une main mouillée dessus. Mais à condition qu'ils soient portés en état de pureté, qu'ils ne soient pas troués et qu'ils ne soient portés pendant plus d'un jour pour le résident et trois jours pour le voyageur

2-2 La janaba (la grande ablution)

2-2-a-Les obligations

La janaba ou la grande ablution est obligatoire après :

-         l'éjaculation du sperme par désir pendant le sommeil comme dans l'éveil chez femme ou la femme. Lorsqu'il n'y pas de désir, il n'y a pas non plus de lotion.

-         Le contact entre les deux sexes opposés

-         Les menstrues et les lochies

-         La mort

-         La conversion

2-2-b- Ce qu'il est interdit de faire

Le croyant en état de djanaba ne doit pas :

-         prier

-         tourner autour de la kaaba

-         touché le Coran (même à l'aide d'un bâton au le porté)

-         lire le Coran. En revanche sa récitation est acceptée par les imams : Bukhari, Tabarani, Daoud, Ibn Hazem surtout pour les femmes en menstrues

-         demeurer à la mosquée. Cependant on peut la traversée.

Le prophète (saw) ordonnait à ses femmes en menstrues d'entrée dans la mosquée et de lui apporter la petite natte. Il récitait aussi le Coran dans leur maison.

2-2-c- Cas ou c'est recommandé

La grande ablution est recommandée pour les cas suivants :

-         la prière du Vendredi

-         les deux fêtes de Ramadan et de Tabaski

-         pour celui qui a lotionné un mort

-         pour l'Ihram (sacralisation)

-         pour entrer à la Mecque, pour le jour d'Arafat

2-2-d- Les principes obligatoires

Elle comporte des principes obligatoires qui sont :

-         l'intention

-         la lotion de tous les membres

2-2-e- La tradition prophétique

Le prophète (saw) la faisait de la façon suivante :

-         se laver les mains trois fois

-         se laver la partie comprise entre le nombril et les genoux

-         faire la petite ablution complète comme pour la prière

-         verser l'eau sur la tête

-         verser l'eau sur le côté droit

-         verser l'eau sur le côté gauche

NB : la femme ne doit pas dénouer ses tresses

2-3 Le tayyamoum (ablutions sèches)

 

Qui doit faire le tayyamoum ?

Il est toléré pour celui qui est en état d'impureté ou qui a ses ablutions annulées qu'il soit résident ou en voyage pour les raisons suivantes :

-         manque ou insuffisance d'eau ;

-         blessure ou maladie hostile à l'eau ;

-         eau trop froide et dont on craint l'utilisation ;

-         la peur des brigands ;

-         si l'eau disponible ne suffit pas au delà des besoins humains et animal ;

-         Si l'heure de la prière peut passer lorsque nous cherchons de l'eau.

Avec quoi faire le tayyamoum ?

Le sable, la pierre, la roche, la terre

Comment fait-on le tayyamoum ?

-         Poser les mains sur une des matières sus-citées

-         Frotter le visage

-         Frotter les mains

-         Poser une deuxième fois et frotter les mains jusqu'aux coudes

Conclusion

Perçue comme acte d'adoration ou auxiliaire des pratiques religieuses, la purification est un acte qui rapproche le croyant de son Seigneur, l'éloigne de Satan et le protège contre les mauvais esprits. Il faut donc s'appliquer avec recueillement pour donner à la purification toute sa valeur et son importance