Le jugement dernier

Posté le: [07/08/2007]
LE JUGEMENT DERNIER
Catégiorie: Les pratiques cultuelles
Rubrique: Culture Islamique
Auteur: Ismael OUATTARA [isma]
Contenu de l'article:

LE JUGEMENT DERNIER

 

Niveau : EMIR I

 

-         Définition

-         La résurrection

-         Le rassemblement

-         L'intersection

-         La cirat

-         Le paradis et l'enfer

INTRODUCTION

C'est le jour dont tout le monde a entendu parlé. C'est le jour de la vérité. C'est le jour qui mettra fin à toute existence sur terre et dans les cieux. Dieu nous a averti, Ses envoyés nous on mis en garde contre ce jour que le Coran qualifie de terrible. Il s'agit du jour du jugement dernier. Ce jour où sur ordre de Dieu tout disparaîtra (excepté la face de Allah) pour ensuite comparaître devant l'Unique pour rendre les comptes. C'est le jour du dévoilement. Il a pour synonymes : jour de la résurrection, jour des comptes, dernier jour, l'heure,...

Sa survenue est précédée de signes et son déroulement nous a été décrit par le Coran et le prophète à travers des séquences inquiétantes.

1-      L'heure

L'heure comprendra deux étapes :

-         l'heure de l'anéantissement du monde et des créatures ;

-         l'heure de la grande résurrection ;

L'heure relève de la science d'Allah. Lui seul connaît son terme. «  ...Seul Dieu a la connaissance... » C7V187. Les signes précurseurs sont deux ordres :

ð     Signes mineurs comme :

-         la perte des objets confiés en dépôts,

-         la rivalité dans la construction des mosquées,

-         la multiplication des constructions les unes plus hautes que les autres,

-         la fréquence de la fornication,

-         la consommation de l'alcool,

-         accorder des responsabilités à ceux qui ne le méritent pas,

-         la multiplication des innovations blâmables (bid'a),

-         le manque de pudeur des femmes qui laisseront découvertes leurs parties intimes,

-         la décadence morale,

-         la venue du prophète Muhammad (saw) : «  J'ai été envoyé peu avant l'heure » (hadith)

ð     Signes majeurs :

-         levé du soleil à l'Ouest,

-         la fumée,

-         l'apparition de la bête,

-         la venue du mahdi

-         l'antéchrist

-         le retour de Jésus fils de Marie

-         Gog et Magog

-         Un séisme à l'orient

-         Un séisme à l'occident

-         Un séisme en Arabie

L'arrivée de l'heure

Quand l'heure du jugement arrivera Dieu donnera l'ordre aux anges de souffler dans la trompette. S'en suivra alors un terrible bouleversement des cieux, de la terre et de tout ce qu'ils contiennent : les montagnes se disperseront et se mouvront à la manière des nuages ; les mers s'écouleront les unes dans les autres ; le soleil deviendra noir cendré ; les mers s'enfleront au point que le monde aérien se remplit d'eau ; les diverses mondes passeront les uns dans les autres ; les étoiles se dissémineront comme les perles d'un collier troublé ; le ciel tournera ; la terre sera violemment ébranlée et l'homme étourdi.

Dieu le Très Haut commande d'arracher toute vie. C'est ce que le Coran décrit : «  Quand la terre sera secouée d'une violente secousse, que les montagnes voleront en éclats pour finir en poussières éparpillées. »C56/4-6

Il ne restera aucun être vivant dans les cieux et sur la terre. «  Seul la face de ton Seigneur plein de magnificence »C55V 27

2-      La résurrection

Après ce terrible bouleversement suivi de la mort de toutes les âmes (hommes, génies, animaux, oiseaux et tous les êtres doués d'esprit), Dieu par sa puissance ouvrira un puits de feu dans l'enfer qui dévorera férocement les mers et la terre comme un charbon noir. Dieu, ensuite apaisera cette flamme pendant mille ans et ouvrira un des trésors du Trône dans laquelle se trouve la mer de vie. Il en arrosera la terre altérée, mourante, desséchée et la revivifiera puis la réanimera. Les corps commenceront alors à croître à partir de leur vertèbre inférieur et chacun se retrouvera tel qu'il était lors de sa mort. Le Très haut fera souffler un vent contenant un feu subtile qui met la terre à découvert, la nivelle sans excavation ni élévation aucune. Puis le Très haut rappellera à la vie Israfil qui soufflera de nouveaux dans la trompette en se tenant debout sur le rocher de Jérusalem. A la suite de ce son, chaque âme entrera dans son corps. «  On soufflera une seconde fois dans la trompette et ils seront tous là debout et dans l'attente » Coran39/68

« Il n'y aura qu'un son unique et ils seront dans l'attente » Coran 37/19

Les êtres humains s'essayeront alors, chacun sur un tombeau, nu, dans l'attente et dans l'étonnement, les yeux baissés, plongé dans les réflexions et la stupéfaction.

Après le second son de trompette, les gens se trouveront donc tous assis sur leur tombeau, certains nus et d'autres vêtus, les uns noirs, les autres blancs ; leurs lumières varieront également. Cet état durera mille ans et apparaîtra un feu venant de l'occident et qui produira un grand bruit attirant tous les regards. La conduite de chaque être se présentera devant lui et lui dira : « lève toi et monte au lieu du rassemblement ». La conduite de chaque être se métamorphosera donc en un moyen de transport proportionnel pour le conduire au lieu du rassemblement. Il y a des hommes qui paraissent sur la place du jugement avec leur tentation terrestre (instrument de musique, pot de vin,...). Les êtres se rassembleront tous en une seule place du premier au dernier, chacun dans son état particulier et ils seront cernés de toute part par des cercles d'anges des différents cieux qui sont dix à soixante dix fois plus nombreux. Les hommes se presseront mutuellement et s'élèveront par degré les uns au dessus des autres, jusqu'à ce que un pied se trouve au dessus de milles autres pieds. La foule est violemment pressée et les hommes seront plongés dans leur sueur en fonction de leur degré de foi, de leur conduite. Le soleil se sera en fait rapproché de leurs têtes d'une hauteur d'un bras et sa chaleur est devenu soixante dix fois plus grande que d'habitude. «  Si le soleil se montrait dans le monde terrestre tel qu'il sera le jour de la résurrection, la terre brûlerait, les roches fondraient, les mers sécheraient » hadith

Pendant ce temps les créatures s'agiteront différemment. En effet, sept (7) catégories de personnes bénéficieront de l'ombre du trône ce jour là. Ils resteront dans cette situation pendant mille ans jusqu'à entendre le troisième son de la trompette devant lequel les cœurs trembleront et les yeux s'abaisseront.

On apportera alors le Trône de Dieu apporté par huit (8) anges. La longueur de leurs pieds est de vingt mille (20000) ans. Toutes les têtes se baisseront, les âmes se cacheront, la création épouvantée, les prophètes seront terrifiés, les savants effrayés, les martyrs et les saints trembleront devant le châtiment de Dieu que nul ne peut supporter. La lumière de Dieu les inondera, ils seront plongés dans l'inquiétude et ne cesseront de s'agiter durant mille ans. Pendant ce temps Dieu le Très haut ne leur adressera pas de parole. Interviendra alors l'intercession.

3-      La demande d'intercession des envoyés

Les hommes, à la recherche d'intercesseur s'en iront vers Adam et lui diront :  

«  O père de l'humanité notre situation est pénible, O Adam c'est toi que Dieu a créé de sa propre main, c'est devant toi qu'il a fait prosterner les anges. C'est à toi qu'il a insufflé son esprit. Intercède donc pour nous auprès de ton Seigneur, pour qu'il prononce le jugement. Qu'on dispose de nous selon la volonté de Dieu et qu'on fasse de nous ce qu'Il voudra ». Adam leur répondra : « Je me suis révolté contre Dieu le Très Haut quand il m'a défendu de manger le fruit de l'arbre. J'aurai honte de Lui adresser la parole dans cette circonstance. Mais allez auprès de Noé car il est premier des envoyés. ». Ils se consulteront sur leur affaire pendant mille ans puis s'en iront vers Noé et lui diront : «  Tu es le premier des envoyés ». Ils lui raconteront tout ce qu'ils ont dit à Adam et lui demande d'intercéder auprès de Dieu pour qu'il prononce le jugement à leur sujet. Noé leur répond : «  J'ai adressé à Dieu une invocation à la suite de laquelle tous les habitants de la terre ont été noyé. J'aurais honte de faire une demande de ce genre à Dieu le Très haut. Mais allez auprès d'Abraham car il est l'ami de Dieu le Miséricordieux. C'est lui qui vous a donné le nom de musulman longtemps d'avance. Coran 22/78 peut être qu'il intercédera pour nous ».

Ils se consulteront sur leur affaire pendant mille ans puis s'en iront vers Abraham et lui diront : « O Abraham, père des musulmans, c'est toi que Dieu a choisi pour ami. Intercède donc pour nous auprès de Dieu, pour qu'il prononce le jugement en faveur de ses créatures. » Abraham leur répondit :     «  J'ai commis à l'égard de la soumission trois (3) mensonges qui m'ont détourné de la religion de Dieu. J'aurai honte d'intercéder auprès de Dieu dans une circonstance comme celle-ci. Mais allez auprès de Moïse car c'est lui que Dieu a pris comme interlocuteur et qu'Il a admis près de soi comme confident. Peut être intercédera-t-il pour vous ! » Ils se consulteront encore pendant mille ans, pendant que leur situation ne fera que s'empirer la place du jugement se resserre de plus en plus. Alors ils s'en vont vers Moïse et lui disent : «  O fils d'Imran, c'est toi que Dieu a pris comme confident et qu'Il a admis auprès de soi comme confident, c'est à toi qu'Il a révélé la Thora. Intercèdes auprès de Dieu pour nous. » Moïse leur répond : «  J'ai demandé à Dieu de châtier le peuple de pharaon par la stérilité et d'en faire un exemple pour la postérité, et j'ai tué un homme. J'aurai honte de présenter mon intercession à Dieu en dépit des relations qui ont existé entre nous dans l'entretien secret que nous avons eu, et dont la perdition en serait sûrement en résultée, si Dieu n'était pas finement Miséricordieux et Indulgent. Mais allez auprès de Jésus. Car de tous les envoyés il est celui qui offre le plus de garantis pour la certitude, celui qui connaît le mieux Dieu le Très haut, le plus ascétique et le plus sage. Peut être intercédera-t-il pour vous ? » Ils se consulteront pendant mille ans sur leurs affaires et s'écrient : « Combien de temps devrons-nous aller ainsi d'un envoyé vers un autre et d'un saint vers un autre ? ». Puis ils s'en iront vers Jésus et lui diront : «  tu es l'esprit de Dieu et la parole de Dieu. C'est à toi que Dieu a donné le titre de chef dans le monde terrestre et dans le monde à venir. Intercède donc pour nous auprès de Dieu afin qu'Il prononce le jugement. »  Jésus leur répond : «  On nous a pris comme dieux, ma mère et moi à la place de Dieu le Très Haut. Comment pourrais-je intercéder auprès de celui à côté duquel on m'adore, dont on prétend que je suis le fils et qu'on nomme mon père ? Ne pensez-vous pas d'ailleurs que si l'un de vous avait une bourse de l'argent dans cette bourse et un caché par dessus il faudrait qu'il brisa le caché pour arriver à prendre le contenu de la bourse? » Ils lui disent : oui, vraiment certainement, O prophète de Dieu. » Il leurs dit : « Allez donc auprès du prince des envoyés du sceau des prophètes, du frère des arabes. En effet, ses patriotes ont méprisé son intercession ils lui ont fait beaucoup enduré au point qu'ils ont même prétendu qu'il y avait une parenté entre lui et les démons. Pourtant, Muhammad était certainement le plus noble, le plus glorieux, le plus élevé en dignité parmi eux, et il les répétait les paroles de Joseph à ses frères : « il ne vous sera pas fait de reproche ; Dieu vous pardonnera, car Il est le Miséricordieux des miséricordieux. » Jésus se mettra à leur énumérer tous les mérites de Muhammad, si bien qu'ils seront pris d'un désir passionné de se rendre auprès de lui. Ils iront donc auprès de la chaire de Muhammad et lui disent : « Ô envoyé de Dieu ; le bien aimé, le plus considéré des médiateur, intercède donc pour nous auprès de Dieu. Car nous sommes allés vers notre père Adam et ils nous a renvoyé auprès de Noé, nous sommes allés vers Noé et il nous a renvoyé auprès de Abraham, nous sommes aller vers Abraham et il nous renvoyé auprès de Moïse, nous sommes allés vers Moïse et il nous a renvoyé auprès de Jésus, nous sommes aller vers Jésus et il nous a renvoyé auprès de toi. Que la bénédiction de Dieu soit sur toi. Après toi il n'est plus personne à qui nous puissions présentés notre requête, personne auprès de qui nous puissions rechercher un refuge. » Prophète (saw) s'écrie : « Je m'en charge ! j'y pourvoirai ! J'obtiendrai que Dieu accorde sa grâce à qui Il voudra et à qui Il lui plaira. » Ensuite il implore la permission de Dieu et celle ci lui sera accordée. Le Coran dit : « Qui donc intercédera auprès de Dieu, si ce n'est avec sa permission ? » Coran 21/28. Le prophète (saw) se prosternera en adoration pendant mille ans, tout en adressant à Dieu des louanges telles que personnes ne lui en avait adressé au paravent. Pendant ce temps la situation s'empirera et chacun reçoit comme collier ce dont il était avare sur terre. «  Au jour de la résurrection, ils seront vêtus comme d'un collier de ce dont ils seront montrés avares. » Coran 3/180

La situation sera vraiment terrible et indescriptible.

Alors Dieu le Majestueux s'écrie : « Ô Muhammad relève la tête : parle, et tu seras entendu. Intercèdes et tu seras exaucé. » Muhammad dit : « Ô Seigneur, prend une décision à l'égard de tes serviteurs, car leur situation se prolonge et chacun d'entre eux a eu le temps de reconnaître son péché sur l'arène de la résurrection. » Dieu fera venir le paradis et l'enfer. Les  gens seront pris d'espoir et de panique. Mais l'enfer s'échappera de ses gardiens en direction des créatures. Tous les hommes se jetteront à genoux y compris Abraham, Moïse, Jésus se cramponneront au Trône : tous diront : «  Ô Seigneur, mon âme, mon âme ! je ne te demande rien d'autre aujourd'hui » On rapportera que Jésus dit : « Ô Seigneur, mon âme et ma mère ». Muhammad « saw) s'écriera : «  Ma communauté, ma communauté, ô Seigneur sauve la et délivre la ! ».

 « Tu verra toutes les communautés accroupies ; chacune sera appelée vers son Livre ». Coran 45/28

« Peu s'en faut que l'Enfer se crève de fureur. » Coran 67/8

L'envoyé de Dieu, sur l'ordre de Dieu, saisira l'enfer et lui dit : « retournes, recules jusqu'à ce que les troupes d'hommes qui te sont destinés viennent à toi. » Et l'enfer répond : «  Laisse moi passer ô Muhammad car tu es sacré pour moi. » Et Dieu ordonne à l'enfer :

 « Ecoute Muhammad et obéis lui. » Le Coran ne dit-il pas : « Nous t'avons envoyé que par miséricorde pour les mondes. » Coran 21/107

Dieu fera venir la balance. Il prononcera le verdict au sujet des animaux domestiques ; il punira ceux qui ont des cornes pour le mal fait à ceux qui n'en ont pas. Puis, Il jugera les bêtes sauvages et les oiseaux. Il leur dira: « Devenez poussière ». Puis on aplanit la terre au dessus d'eux et les incrédules diront : « ô si je pouvais devenir poussière ! » Coran 78/40

Dieu fera ensuite un interrogatoire des prophètes par rapport à leur communauté qui liront leur livre reçu. Après cette étape, une voix s'écriera : « séparez-vous maintenant ô impie. » Coran 36/59

On ordonna à Adam de sélectionner ses enfants destinés à l'enfer. Adam sur ordre de Dieu choisira « de chaque milieu 999 pour l'enfer et un pour le paradis ». Le tri est ainsi fait jusqu'à ce qu'il reste qu'une poignée du Seigneur. Abou Bakr disait : « nous sommes une poignée du Seigneur. Ceux qui voudront contester le jugement leur chef d'inculpation verra les anges et leurs propres membres témoignés contre leurs membres. Quand tout est terminé, on repousse les reprouvés vers les gardiens de l'enfer et on dit aux croyants : « Voici votre jour, celui qui vous a été promis. »

La grande terreur se manifeste ainsi à quatre moments :

-         quand on sonne la trompette ;

-         quand la géhenne s'échappe des mains de ses gardiens ;

-         quand Adam sélectionne ses descendants ;

-         quand on les repousse vers les gardiens de l'enfer.

D'autres intercessions seront possibles par la permission de Dieu. Celle du Coran, des martyrs et du jeûne.

4-      La sirat

As-sirat signifie la voie droite. Il est utilisé pour désigner un pont installé sur les abîmes de l'enfer pour rejoindre le paradis. Ce pont a l'épaisseur d'un cheveux et est plus tranchant qu'une lame de bistouri. Sa traversée amènera aux croyants l'accès au paradis. En revanche, ceux qui en tomberont seront précipités dans la Géhenne. Le pont sera traversé après la pesée des actions, une fois qu'on aura différencié les compagnons de la droite et ceux de la gauche. « Le premier traversera à la vitesse d'éclair, le second à la vitesse du vent, le suivant à la vitesse d'un oiseau, et la rapidité de chaque homme sera fonction de ses bonnes actions. Certains seront accrochés d'autres ramperont. Les uns y passeront 100 ans les autres 1000ans. Et le prophète (saw) se tiendra débout à côté du pont en invoquant Dieu : « Seigneur, préserve les ! préserve les ! »

5-      Le paradis

« Et quiconque homme ou femme, fait œuvre bonne, cependant qu'il est croyant les voilà ceux qui entreront au paradis... » Coran 4/124

Al djannah, le paradis est le nom général qui désigne la demeure éternelle réservée aux bons croyants et qui exprime ce qu'il contient de bonheur, plaisir, joie, gaieté et jouissance. Il est gardé par un ange (Ridwane)

Synonymes : dans le Coran le paradis a plusieurs noms :

-         jardin d'Eden Coran 13/23-24

-         le jardin des délices Coran56/11-12

-         le jardin du paradis Coran 18/107-108

-         al firdaws Coran 23/1-11

 

Description du paradis :

a-      Longueur

Dieu décrit sa longueur comme étant celle des cieux et de la terre réunis, mais en réalité, elle n'est connue que de lui seul.

« Hâtez-vous vers une absolution de votre Seigneur et un paradis ayant les largeur des cieux et de la terre, aménagé pour les gens pieux. » Coran 3/133

b-      Degré

Le paradis a plusieurs degré : « De haut degré les attendent auprès de leur Seigneur ainsi que pardon et généreuse attribution. » Coran 8/2-4

« Au paradis il y a 100 degrés. Entre deux (2) il y a une distance égale à celle qui sépare le ciel et la terre. Le Firdaws est le plus haut placé. Au dessus il y a  le trône du Miséricordieux. Quand vous invoquez Dieu demandez lui le Firdaous. » Tirmizi

c-      les portes

Le paradis a huit (08) portes parmi lesquels la porte des martyrs, la porte des jeûneurs, la porte de l'aumône,... 

d-      Les délices

Le paradis contient des délices que jamais oreilles n'a entendu parler, ni œil n'a vu, ni esprit n'a imaginé. Sa terre est faite d'argent, d'or, de musc...

Il contient de nombreuses mers (eau, miel, vin...) et plusieurs fleuves et rivières. Il contient également des arbres et fruits, des palais avec des chambres et des tentes, des tapis et des meubles, des ustensiles, de la nourriture, des besoins, des épouses (houris), des divertissements...

Les habitants n'urineront pas, ne feront pas de selles, ne cracheront pas, leurs peignes seront en or, leur odeur celle du musc, leur femmes sont des houris, ils seront à l'image de leur père Adam. Leur salutation est « Salam » et ils seront comblés par la vision de Dieu. Il est éternel (Paradis).

6-      L'enfer

« Oui, quiconque vient en criminel à son Seigneur à lui alors la Géhenne, en vérité, oui il ne meurt, ni ne vit » Coran 20/74

C'est une demeure terrifiante que Dieu a réservé aux désobéissants, aux mécréants, aux  athées et aux idolâtres ainsi qu'à ceux qui choisissent autre religion que l'islam. Les supplices de l'enfer font trembler les coeurs et font perdre la raison et les esprits frémissent. On l'appelle aussi Jahanama (Géhenne), As-Sa'ir (la fournaise), sagar (le feu ardent), al hawiyya (l'abîme)

al jahim (l'enfer)...Les châtiments y sont insupportables.

Description :

L'enfer a sept (07) portes. Ses habitants y seront conduits par les anges. Une fois arrivée ils s'arrêteront devant ses portes dans un état de tristesse et d'angoisse impressionnante. Puis les portes s'ouvriront. A leur malheur s'ajouteront les blâmes des gardiens de l'enfer qui les feront pleurer : « Des envoyés de chez vous ne sont-ils pas venus vous avertir ? C'est la maison de l'humiliation du mépris et du remord. Il comporte plusieurs degrés. Le degré le plus élevé sera réservé au désobéissant de la communauté de Muhammad (saw) ... « …à  chaque porte  en a sa part déterminée » Coran15/44

Le plus haut sera pour les monothéistes désobéissants les seconds pour les juifs, le troisième pour les chrétiens, le quatrième pour les Sabéens, le cinquième pour les mages, le sixième pour les idolâtres et les septièmes pour les hypocrites. Dieu dit : « le feu de la Géhenne est bien plus ardent encore » Coran 9/87

« Quand ils y seront jetés, ils en entendent un sanglot tandis qu'elle bouillonne : elle est sur le point d'éclater de fureur » Coran7/7-8

« Car elle projette des étincelles comme des châteaux on dirait des chameaux jaunes »Cora, 77/32-33

« Allez vers cela que vous traitiez de mensonge » Coran 77/29

Le prophète dit : « votre feu que vous allumez est seulement une des soixante dix parties du feu de la Géhenne et l'enfer la dépasse de soixante neuf parties toutes pareilles à celle-ci. » Boukhari et Muslim

Pour leurs habits Dieu dit : « leurs tuniques seront de goudron et le feu couvrira leur visage ». Coran 14/50

«  Ils n'auront pour nourriture que des épines qui ne les engraissent pas et n'apaisent pas leur faim » Coran 88/6-8

Elles sont comme du cuivre fondu qui brûle le ventre comme bouillonne l'eau bouillante.

«  Si une seule feuille de l'arbre az-zaqqoun tombe dans cette terre elle gâterait toute la nourriture des gens. » Ibn Abbas

«  Un aliment fétide dont seul les pécheurs se nourriront. » Coran 69/36-37

«  Le feu brûlera leur visage et leurs lèvres se tordront » Coran 23/104

Ils réclameront d'être achevé mais on leurs répondra : « vous resterez toujours dans cette état » les châtiment sont divers de toutes sortes. Les supplices sont indescriptibles. Que Dieu nous en protège

Le paradis et l'enfer sont deux créatures de Dieu. Seul lui sait qui y habitera. Les croyants sont à la fois animés de la crainte et de l'espoir en Dieu et ne désespère jamais de la miséricorde divine.

«  Ô Dieu accorde nous une belle part dans ce monde et une belle part dans l'au delà et préserve nous du châtiment du feu » Coran2/201

Le prophète avait l'habitude d'implorer Dieu en ces termes : «  Ô Seigneur, préserve nous des affres de la mort, des tourments de la tombe et de la terreur du jour du jugement dernier » Amen

Que Dieu est pitié de nous et nous comble de sa miséricorde

As salamou alaikoum Wa guèjakoumoulahi

 

Bibliographie

1-     La vie future après la mort de Ibn Hamid Al Ghazâli

2-     La mort et le jugement dernier selon les enseignements de l'islam de FDAL Haja