Présentation OJEMAO

Presentation de l'OJEMAO

PRESENTATION
  • Considérant la multiplicité des associations de jeunesse musulmane qui œuvrent pour la promotion de l’Islam en Afrique de l’Ouest.
  • Soucieux de l’organisation parfaite et harmonieuse de ses différentes formations associatives.
  • Considérant que la réalisation d’un tel objectif passe nécessairement par la mise en place d’une structure propice à une meilleure organisation entre elles.
  • Nous, représentants des associations et communautés de jeunesse musulmane des États de l’Afrique de l’Ouest, décidons de la création d’une organisation internationale de coopération à caractère sous régional définie et régie par les présents statuts.
CONSTITUTION – DENOMINATION – SIEGE - DUREE

Il est constitué entre les associations et communautés de jeunesse qui adhèrent aux présents statuts une organisation de coopération autonome dénommée Organisation de la Jeunesse Musulmane de l’Afrique de l’Ouest en acronyme O.JE.M.A.O.
L’OJEMAO est ouverte à toutes les structures de jeunesse à caractère national existant dans les pays de la sous région.

Le siège social de l’ OJEMAO est situé dans le pays de résidence du Secrétaire Exécutif. Il peut être transféré en tout autre lieu du territoire national ou tout autre État de ladite sous région.

L’O.JE.M.A.O. Est constituée pour une durée indéterminée.

 

OBJECTIFS ET MOYENS

L’O.JE.M.A.O a pour but de contribuer à la promotion et au rayonnement de l’Islam dans la sous région ouest africaine, d’établir et d’entretenir des relations fraternelles entre les associations et communautés de jeunesse musulmane y existant.

L’O.JE.M.A.O. a pour objectifs :

  • Amener les organisations membres à une unité d’action à même d’accompagner l’intégration islamique gage de la réunification de la Ummah à l’échelle régionale;
  • De s’évertuer à l’émergence d’une jeunesse musulmane pétrie des valeurs éthiques de l’Islam ;
  • D’établir des relations de coopération entre les associations et communautés membres en vue de la réalisation d’œuvres d’intérêt communs ;
  • De promouvoir la communication, la solidarité et l’entraide entre les membres ;
  • D’entreprendre d’une manière générale, toute action de nature à favoriser la promotion de l’Islam et l’épanouissement des musulmans en Afrique de l’Ouest ;
  • D’entretenir des relations fraternelles avec d’autres organisations internationales oeuvrant  pour le même but.

Les moyens d’action de l’O.JE.M.A.O sont :

  • L’organisation des sessions de formation ;
  • L’allocation de bourses  d’études   et d’ouvrages  islamiques ;
  • La promotion des travaux de recherche et publication ;
  • Susciter des transactions économiques entre les associations membres de la sous région.
ADHESION – PERTE DE QUALITE - READMISSION

L’adhésion de tout nouveau membre obéit à deux  (02) conditions cumulatives :

  • L’acceptation sans réserve de se soumettre aux dispositions statutaires et réglementaires           régissant l’organisation ;
  • La formulation d’une  demande adressée au Secrétaire Exécutif (SE) qui le soumet à l’approbation du  Congrès ou de l’Assemblée Générale (A. G.).

La qualité de membre de l’O.JE.M.A.O se perd par :

  • Retrait écrit accompagné d’un procès – verbal de délibération de l’association ou communauté de jeunesse concernée, adressée au SE et soumis au Congrès ou à l’A.G. ;
  • Exclusion qui ne peut se prononcer que pour des raisons graves par le Congrès  après éventuellement une période de  suspension décidée par l’A. G. ;
  • Dissolution de l’association ou de la communauté concernée.

La réadmission d’une structure est possible et elle est soumise à la procédure d’adhésion prévue à l’article six (6) des présents statuts.

ORGANISATION


 
L’O.JE.M.A.O est dotée des organes suivants :

  • Le Congrès
  • L’Assemblée Générale (A.G.)
  • Le Secrétariat Exécutif (S.E.)
  • Le Commissariat aux Comptes (C.C.)
  • Les Bureaux Nationaux de Coordination (B.N.C.)

Le Congrès

Chaque association ou communauté membre est représentée par un nombre de délégués fixé par le S.E.
Pour participer aux séances du congrès, les délégués désignés par les organisations devraient être munis d’un mandat délivré à cet effet par ces dernières.
Le Congrès ne peut se tenir valablement que si les deux tiers (2/3) des membres del’O.JE.M.A.O ont confirmé leur participation par écrit.
Les décisions du Congrès sont prises par voix de consensus ou  à défaut à la majorité des voix. Chaque organisation membre (association ou communauté) a droit à une (01) seule voix. Les décisions du Congrès engagent tous les membres de l’ O.JE.M.A.O présents ou absents.
Les membres du S.E., le Commissaire aux Comptes, les Présidents des B.N.C. prennent part aux travaux du Congrès au même titre que les délégués des associations membres mais seuls ces derniers ont droit de vote.
Les associations ou communautés candidates pour l’adhésion à l’ O.JE.M.A.O, les personnalités et les représentants des organisations expressément invités par le S.E. peuvent assister aux séances plénières du Congrès en qualité d’observateur.
La date et le lieu du Congrès doivent être communiqués aux  participants quatre (04) mois avant sa tenue. La date et le lieu sont fixés par l’Assemblée Générale. L’ordre du jour est proposé par le S.E. Les travaux du Congrès sont dirigés par un présidium de trois (03) membres à savoir un (01) Président, un (01) Assesseur et un (01) Secrétaire.
En fin de congrès, les résolutions et les actes sont remis par le présidium au nouveau secrétaire exécutif en même temps que le rapport d’activités du secrétariat exécutif sortant.

L’Assemblée Générale (A.G.)

Les réunions de l’Assemblée Générale sont organisées dans les mêmes conditions que le Congrès conformément à l’article cinq (05) du présent règlement intérieur, en ce qui concerne :

  • le nombre de délégués par association ou communauté de jeunesse musulmane membre ;
  • l’obligation du mandat pour les délégués ;
  • la qualité des différents participants ;
  • le délai de la communication aux participants des informations relatives à la date, au lieu et à l’ordre du jour de l’A. G. ;
  • le quorum et le mode de prise de décision ;
  • le présidium devant diriger les séances ;
  • les décisions sont prises à la majorité des deux tiers (2/3) des membres présents.

Le Secrétariat Exécutif (SE)

Tous les postes du secrétariat exécutif sont attribués aux organisations par le Congrès à l’exception du secrétaire exécutif qui est individuellement élu.
Le secrétaire administratif et le secrétaire chargé de l’économie et des finances doivent résider dans le même pays que le secrétaire exécutif.
Le secrétariat exécutif se réunit en session ordinaire une (01) fois tous les six (06) mois. 
Il peut être convoqué par le secrétaire exécutif en session extraordinaire en cas de besoin ou par trois (03) de ses membres au moins.
Les réunions du secrétariat exécutif ne peuvent se tenir valablement que si trois (03) de ses membres au moins sont présents. Ses décisions sont prises par voie de consensus ou à défaut à la majorité des membres présents.
Le secrétariat exécutif est responsable devant l’A. G. et le Congres et est tenu de convoquer une Assemblée Générale avant tout acte engageant la vie de l’O.JE.M.A.O.

LES ATTRIBUTIONS DU S. E.

Le Secrétaire Exécutif

  • il est le premier responsable de l’O.JE.M.A.O ;
  • il convoque et préside les réunions du SE ;
  • il veille à l’application des décisions du Congrès, de l’A. G. et des réunions du S.E.

En tant que responsable morale, il représente l’O.JE.M.A.O dans tous les actes de la vie civile.

Le Secrétaire à l’Information

  • il est chargé de l’information et de la communication au sein de l’O.JE.M.A.O ; il est par conséquent responsable du bulletin de liaison à créer ;
  • il établie des relations avec les organisations islamiques de l’extérieur en accord avec le secrétaire exécutif.

Le Secrétaire à l’Organisation

  • il est chargé de :

- la politique organisationnelle de l’O.JE.M.A.O ;
- la bonne gestion des ressources humaines et matérielles ;
- du fonctionnement structurel efficace et performant de l’O.JE.M.A.O.

Le Secrétaire Chargé des affaires Culturelles et de la Formation

  • il est responsable de la formation et des affaires culturelles de l’O.JE.M.A.O. A ce titre, il se charge de :
    • mettre en œuvre une politique d’acquisition, de gestion et de diffusion d’ouvrages essentiels à la formation islamique et à l’épanouissement professionnel des membres;
    • créer et améliorer les conditions de formation académique et professionnelle des membres ;
    • concevoir les programmes de formation, définir les activités socioculturelles et veiller à leur exécution sous la supervision du secrétariat exécutif.

Le Secrétaire Chargé de l’Économie et des Finances

  • il est chargé des fonds et du patrimoine de l’O.JE.M.A.O. À ce titre, il est chargé de la gestion des fonds et du recouvrement des droits d’adhésion et des cotisations.
  • Il suscite les dons, subventions, legs, zakat et recherche des sources diverses de financement. Toute sortie et entrée de biens en nature ou en espèce doivent être constatées par écrit signées  par lui et contresignées par le secrétaire exécutif.

Le Secrétaire Administratif

  • il travaille en étroite collaboration avec le secrétaire exécutif ;
  • il est responsable des affaires administratives de l’O.JE.M.A.O ;
  • il prépare l’ordre du jour de la réunion du secrétariat exécutif ;
  • il rédige les procès – verbaux des différentes réunions du S.E. ;
  • Il assure la rédaction et la tenue de la correspondance du secrétariat exécutif.

Le Commissaire aux Comptes

Il veille à la bonne gestion du patrimoine de l’O.JE.M.A.O et exerce un contrôle à tout moment. Le commissaire est élu au Congrès dans les mêmes conditions que les autres membres du secrétariat exécutif. Il doit résider au lieu du siège de l’organisation.
Si le commissaire ne peut assumer ses fonctions, l’organisation dont il est issu fera une autre proposition à l’Assemblée Générale.

Les Bureaux Nationaux de Coordination

Chaque B.N.C. est composé de :

  • Un Président;
  • Un Vice-président;
  • Un Secrétaire Général.

Les membres du B.N.C. sont désignés parmi les responsables aux relations extérieurs des associations ou communautés membres du pays etapprouvés par le S.E.

Les  Bureaux  Nationaux de Coordination (BNC) sont les représentations de l’organisation dans les différents États de l’Afrique de l’Ouest où il existe au moins deux  (02) associations ou communautés  membres.
Chaque bureau est dirigé par un Président  agissant au nom et pour le compte du SE.
Les conditions de désignations des membres du BNC sont fixées par le règlement intérieur .le siège du BNC est installé dans une capitale de l’État et peut être transféré  en tout autre lieu dudit État.
.
Les attributions des BNC sont les suivantes :

    • servir de courroie de transmission entre le SE et les associations ou communautés membres ;
    • informer les membres des décisions et informations qui leur sont envoyées par le SE ;
    • porter à la connaissance de l’organe exécutif, les besoins et problèmes liés à la vie des associations et communautés membres ;
    • contrôler l’application des décisions ;
    • faciliter le recouvrement des cotisations mensuelles ; recevoir les instruments d’adhésion et les transmettre au